Accueil Présentation Visioconférences Séminaires et Remote Lectures Photographies Liens utiles Contact

Visioconférence du 26 mai 2014.

La génomique, du laboratoire de recherche aux applications médicales

Philippe Glaser, Directeur de la Génopole à l'Institut Pasteur, Paris
pglaser@pasteur.fr

Les nouvelles technologies de séquençage sont responsables de bouleversements dans tous les domaines de la recherche en biologie. Avec l'objectif de séquencer le génome humain pour moins de 1000 dollars, le séquençage est devenu moins cher, plus rapide et aussi bien plus précis. Il permet l'identification d'une mutation dans un génome. Le séquençage systématique permet de caractériser la diversité des êtres vivants, d'une espèce voir d'un clone. Les applications dans le domaine de la préservation de la diversité, de l'écologie ou des biotechnologies sont multiples. Néanmoins c'est dans les champs de la biologie moléculaire et cellulaire et de la santé humaine que les applications les plus diverses ont été mises au point. Le séquençage permet de comprendre l'évolution des cellules et des organismes, de suivre des phénomènes épidémiques tout comme l'apparition et la prolifération des cellules cancéreuses. Ces nouvelles technologies permettent également de mieux comprendre le fonctionnement d'une cellule par l'analyse qualitative et quantitative de la transcription, mais aussi des phénomènes épigénétiques en caractérisant la modification de l'ADN et de la chromatine. Ces applications en recherche se traduisent aujourd'hui dans le domaine de la santé publique pour l'étude des épidémies, de la résistances aux antibiotiques et la découverte de nouveaux agents pathogènes. Elles permettent d'envisager de manière tangible la médecine personnalisée avec les premières applications dans le traitement des cancers

 

Vous pouvez télécharger le diaporama en cliquant ici (format pptx) ou là (format pdf).

retour